Jeux de rôle
 
Accueil  FAQ  Rechercher  S'enregistrer  Membres  Groupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Saouna

Aller en bas 
AuteurMessage
Aty
Créateur d'inspiration
avatar

Nombre de messages : 1325
Age : 30
Prénom : Anthony
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Saouna   Mar 3 Sep - 18:57

Nom: Saouna Khelib

Age: 28 ans

Métier: Forgeron moyen

Caractère: Saouna est un homme foncièrement bon dans un monde qui ne laisse pas vraiment de place à la bonté ce qui fait qu'il joue un peu les hommes bourrus. Ce rôle qu'il se crée a parfois tendance à le coller un peu trop à la peau.
Il est presque un paranoïaque de la défense, sa maison, pourtant bâtie comme les autres, est presque devenue un bunker anti zombie à faire de modification. Sa philosophie est certainement "si tu veux te battre demain, reste en vie aujourd'hui". Lorsqu'il s'agit de défendre la ville, il n'est pas parmi les derniers à proposer de rompre la ligne de front. C'est d'ailleurs cette volonté de défense qui fait de lui un plutôt bon stratège de défense, bien qu'il n'ait jamais occupé de poste semblable, car avant d'avancer, il tient à avoir un plan de repli si ça tourne mal. Et un plan de repli pour le plan de repli.
C'est aussi un homme qui ne fait pas confiance aux armes à feu. Pour lui, c'est prendre de gros risques de s'y fier car elles peuvent s'enrayer et tomber en rade de munition.

Physique: Saouna est un peu le stéréotype du grand black baraqué. Un bon 120kg de muscle pour approcher des 2m de haut. Si pour la taille il n'y est pas pour grand chose, pour les muscles, il a bossé. Dans un monde où la survie est omniprésente, il n'y a pas de place pour les gens inutiles. Etant donné que c'est un garçon, il s'est rapidement transformé en mulet. Ensuite, le boulot de forgeron est exigent physiquement. Pour compléter, l'homme fait énormément de musculation.

Sur le plan vestimentaire, il porte de lourds vêtements de cuir. C'est encombrant mais une défense très efficace face aux morsures. Il a également d'épais gants qu'il utilise au boulot ainsi qu'un bonnet pour protéger son crane luisant de l'absence de cheveux. Certains diront qu'il faut aimer avoir chaud mais il fait particulièrement froid dans les lieux que ne peut atteindre le soleil. De plus, il paraît qu'il vaut mieux avoir un peu chaud que de crever sous les dents mal lavées.

Son regard est variable. Venez en ami, il sera chaleureux. Venez en zombie et vous ferez face aux yeux d'un sociopathe en crise. Ne cherchez pas de sourire, il n'en a aucun. Ses proches se demandent s'il a vraiment des dents. Etant donné qu'il n'a jamais vu la lumière du soleil, il a la peau claire pour un noir.

Arme: Une barre de métal relativement tordue mais bien effilée. Pistolet de poing

Histoire: L'histoire de Saouna commence surtout avec le grand père immigré récemment dans le nord de l'Italie. JE vous le fait bref, le bonhomme est passé en quelques années de "je vais me faire bouffer par un lion dans la savane" à "je vais me faire bouffer par un zombie dans les Alpes".

Blablabla caverne, blabla migration vers le Nord Ouest, blabla ville souterraine, blabla papa de Saouna POUF Saouna apparu.

Le village où il vivait avait l'avantage d'être profond sous la surface ce qui l'éloignait des hordes ennemis. Une bonne barricade et le tour était joué. Par contre, l'isolement était le prix à payer pour cette tranquillité.

La population étant d'une cinquantaine de personnes, tout le monde est mis à contribution pour nourrir les bouches et survivre. Jeune enfant, Saouna servait de mini-mûle en transportant de l'eau au village. Bah oui, pas folle la guêpe, le village s'est installé près d'un endroit où une source d'eau ruisselait le long d'une paroi avant de rejoindre un bassin. A un âge plus avancé, le garçon transporte les débris des chantiers. Il y a toujours besoin de matériaux pour évoluer et, par contre, un filon de fer s'étend peu loin sous leurs pieds. Arrivé à 15 ans, il est temps de choisir un boulot. Lui, il ne connaitra pas les joies des entrevues avec la conseillère d'orientation (qui oriente souvent vers pôle emploi). La vie souterraine propose trois boulots. Exit la philosophie et la physique quantique, bonjour la mine, la forge et l'agriculture. Pour ce qui est des combattants, tentez d'agression un type avec une pioche, une fourche ou un tison porté au rouge et on en reparle. Pour lui, ce sera forgeron version Mac Giver des profondeur.

Le premier gros coup de panique du travail à lieu dans sa forge. Etonnant, les bruits de marteaux ont tendance à taper sur les nerfs et l'atelier est décentralisé. Une bébette à dent lui tombe soudainement dessus malgré les défenses. Il doit sa survie à un bout de métal incandescent qu'il attrapa pour embrocher son agresseur qui prit feu. Depuis ce jour, c'est la paranoïa à chaque déplacement. Son métier lui sert notamment à barricader sa maison mais aussi de se forger une arme. Une simple tige de métal tordue à force de fonte mais la pointe est terriblement dangereuse. Il complète son équipement avec un lourd bouclier rond qui devient une véritable arbre lorsqu'il est mu par un bras puissant.

La tranquillité du village est remise en cause par la volonté d'expansion des cités capitales. Foutu réseau souterrain qui atteint l'une des galeries de la ville et ouvre des voies pour les zombies. Après plusieurs attaques repoussées, l'évidence devient évidente, les ouvertures ne sont pas très nombreuses mais bien trop grandes et bien trop fréquentées pour défendre la zone avec si peu de monde. Le départ est organisé à l'aveuglette (bien sûr que les équipes de foreurs ne se sont pas préoccupés d'eux). Il est assez miraculeux de voir qu'aucune des personnes parties n'a succombé à cause d'une attaque. Juste un petit vieux qui n'avait pas la vitalité nécessaire pour un tel voyage.

Saouna ne s'en jamais senti chez lui dans les grandes villes souterraines, il y a bien trop de source de danger pour les surveiller. Lorsqu'il a entendu parler de la mission Stratunos, il s'est d'abord dit que c'était de la folie puis, tout naturellement, il s'est porté volontaire. Décision motivée par plusieurs points, la curiosité de découvrir la surface et le soleil mais aussi, d'une certaine manière, moins de danger. Cette cité d'accueil est trop sûre d'elle à son gout, personne n'est sur ses gardes, l'accident peut vite arriver, comme lors de l'incident de sa forge. Autre point, il sera plus utile dehors que dedans. Il le sait, il n'est pas le meilleur forgeron, il n'a jamais eut de bonne condition pour son art. Or, on garde les meilleurs à l'abri en cas de perte de l'expédition. Ceci dit, Saouna est débrouillard pour se faire une forge à partir de rien, ce qui lui donne un avantage. En plus, sa carrure en fait un guerrier efficace et un ouvrier de force. Trois hommes pour une bouche à nourrir, c'est rentable.

Pour le départ, il tenta de parfaire ses compétences, il apprend donc à forger des balles (bien que la poudre lui soit inconnue) ou à utiliser une arme à feu (pour laquelle il est nul). Sa préparation est intensive pour la tête ou pour le corps.

_________________
"Cinq hommes sont face à une armée ennemie
-Sortez les armes nous allons nous en sortir
-comment peux-tu en être aussi sûr
-Nous sommes plusieurs alors que l'armée, elle, elle est seule"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Saouna
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of RP :: Univers :: Stratunos :: Personnages-
Sauter vers: