Jeux de rôle
 
Accueil  FAQ  Rechercher  S'enregistrer  Membres  Groupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Donjon et Dragon

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Nero XIII

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 25
Prénom : Olivier
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Donjon et Dragon "classique"   Mar 11 Sep - 10:17

Introduction pour trois novices :


Dwim Helmmaster :

Il est désorienté, perdu. Il s’est enfermé dans cette caisse à peine plus grande que lui et maintenant qu’il s’en est extirpé, il s’aperçoit qu’il se trouve dans la cale sombre, humide et infestée de rats (succulents par ailleurs) d’un navire marchand. Il a envie de vomir, le bateau tangue au gré des vagues et il y a de quoi remuer l’intérieur d’un gnome des basses terres. Les gnomes clandestins sont aussi rares que les nains à la surface. Aimés de leurs familles et vivant simplement des richesses que la terre leur offre, ils n’ont aucune raison de vouloir partir et généralement, ils n’y pensent même pas. Mais parfois, certains éprouvent le besoin de se démarquer, ce n’est pas le cas du nôtre mais celui-ci est très malchanceux. Son histoire vous intéresse ? Très bien, je vais vous conter ce que je sais de lui.
Je débute par le commencement de ses ennuis, c’était il y a une demie-semaine, ou quatre nuit si vous êtes un peu noctambule sur les bords, il se réveillait d’une nuit calme. Les gnomes ont une imagination débordante et on dit que si un gnome passe une nuit sans rêve, il doit rester au lit. Dwim (car c’était son nom) fut tenté par cette perspective mais aujourd’hui était un grand jour, Dwim avait atteint ses 40 ans ! Pour sa famille (et pour lui surtout) c’était à présent un adulte. Les gnomes ne s’offrent pas de cadeau, la notion d’ « offrir » est stupide puisqu’ils mettent tout en commun. Néanmoins, il est de coutume que le père fasse profiter de son savoir à son fils dès que celui-ci serait majeur. Le père de Dwim, l’honorable Dimble, l’attendait à l’entrée du terrier pour l’emmener en ville là où il exerçait son métier : tailleur de pierres précieuses. Ils partirent donc à travers champs et campagnes. La fin de l’été faisait roussir les premières feuilles d’automne. Dwim était déjà sortit de sa tanière mais rarement pour aller s’aventurer aussi loin et voir son père si sûr de lui, inspirait en Dwim une fierté profonde. Ils finirent par arriver aux portes de la bourgade. Dwim était estomaqué de voir tant de gens et si grands ! On racontait beaucoup d’histoires entre gnomes autour du feu et bien peu dépeignaient les humains comme des personnes agréables. Le petit gnome, émerveillé par tant de richesses, faillit perdre de vue son père et il s’empressa de le rattraper. Ils longèrent quelques rues et atteignirent l’échoppe Aux pierres rutilantes peu après. La journée s’écoula très vite pour Dwim qui découvrait toutes les subtilités du minerai précieux. Le soleil commençait à retomber quand deux hommes vêtus de longs manteaux noirs passèrent devant la vitrine, armes en mains. Ils tambourinèrent à la porte et Dimble attrapa son fils pour le cacher derrière le comptoir. La porte émit un craquement sinistre puis sortit de ses gonds pour tomber dans un bruit assourdissant. L’un des deux hommes entra et tonna :
« -Tu nous a trop pris pour des gobelins Dimble ! Tu as eu ta chance ! »
Le bijoutier attrapa une hache normalement prévue pour couper le bois et avec il se battit férocement pendant plusieurs minutes. La fatigue eut raison de lui, le deuxième homme s’était glissé derrière lui et sans un bruit, l’avait transpercé de sa rapière. Dimble émit un faible couinement, puis mourut dans un gargouillis de sang. Les deux hommes s’en allèrent pendant que Dwim n’osait pas sortir du comptoir. Il finit par prendre la fuite, laissant derrière lui un corps froid et inanimé. Pendant ce temps là, quelques quartiers plus loin, les deux truands et une autre personne discutaient dans une taverne sombre et miteuse. L’un des deux hommes de main se vantait :
« -Refroidi Patron !
-Vous n’êtes que deux incapables, je vous ai faits suivre et heureusement ! Vous avez laissé derrière vous un témoin gênant ! S’il parle, on aura des emmerdes et vous en premiers !
-On fait quoi ?
-Retournez à la boutique, mettez le feu, retrouvez le mini gnome. »
Il rit de son pléonasme plus il leur ordonna de partir et de faire leur boulot puis lui à son tour quitta la taverne, un homme à ses côtés.

J’ai fort peu de détails sur les jours qui suivirent, om m’a seulement rapporté qu’un incendie ravagea le quartier pendant plusieurs jours et qu’après un petit homme se cloisonnait dans une caisse qui sentait le poisson et expédié par voie maritime sur le continent.
Vous voulez la suite ou un gnome en fuite vous semble indigne d’intérêt ? Vous, je m’en fous, moi je continue !
Dwim passa plusieurs heures à vomir puis quelqu’un ouvrit la cale et Dwim en profita pour sortir à l’air libre. Une fois sur le ponton du navire, il le quitta en passant par une planche suspendue entre les quais et le bateau. Il s’éloigna un peu et fit ses premières constatations. Il se trouvait dans un port bien plus grand que celui qu’il avait quitté et la ville aussi était bien plus imposante. Il prit la fuite en cherchant un abri où se reposer, il croisa quelques rares personnes qu’il évita soigneusement puis il s’endormit à l’ombre d’une grange abandonnée. Il se réveilla en pleine nuit, suant comme un orc. Il avait revécu l’épisode de la boutique… C’est cette nuit qu’il prit cette résolution qui allait changer sa vie, si son père, gentil et bon, n’avait pas pu gagner sa vie, alors peut-être un voleur aurait-il plus de chances ? Il se rendormit, apaisé d’avoir pris une décision. Le lendemain matin, il commença sa nouvelle vie en délestant quelques personnes de leurs bourses trop lourdes et rebondie. Pendant plusieurs jours, il vécut comme un bourgeois. Mangeant dans les meilleures auberges et ne dormant que dans les lits à plumes, il finit par se remettre peu à peu et alors qu’un jour il fut attiré par un étalage aux pommes délicieuses, il fut surpris en flagrant délit par la milice locale et emmené en prison. Là-bas, il fut interrogé par un vieillard à la barbe blanche et soyeuse :
« -Parles-tu notre langue vile créature ?
-Oui humain malfaisant.
-Tu as été surpris en train de voler des articles alimentaires, ta main sera tranchée. »
Un sourire s’étalait sur son visage.
« -À moins que tu ne relèves le défi du seigneur Farador, maître de cette ville ?
-Je relève son défi ! »
Il fut libéré et conduit aux portes de la ville où un sergent lui expliquait les teneurs et aboutissants de sa mission :
« -Va aux bois que tu aperçois là-bas, entre-y et tu rencontreras quelqu’un, vole-lui un objet et reviens, tu seras pardonné et récompensé ! »
À l’évocation de « quelqu’un », les miliciens ricanèrent. Il décida de les ignorer et il courut en direction des bois, pressé d’en finir. Au bout d’une heure, il s’était assez éloigné de la ville pour prendre la fuite mais pour aller où ? S’il ne regagnait pas sa liberté, il serait forcé d’errer toute sa vie et ça pouvait prendre 400 ans pour un gnome ! Il n’avait pas le choix, il devait pénétrer dans cette forêt, ramener un objet à quelqu’un et s’en retourner en ville. Tout simple. Il prit son courage à deux mains et passa la lisière des bois. Là commençait son vrai périple.

Dorak Anvil :

J’étais un train de relever la position d’un ruisseau sur une carte quand j’entendis plusieurs craquements assez sonores. Je roulais rapidement mon ouvrage que je rangeais dans ma sacoche, puis je montais rapidement dans un arbre. J’attendis. Les bruits semblaient se rapprocher mais pourtant je ne voyais rien. Un animal ? Non, je l’aurais détecté. Un Halfelin ? Ils ne venaient jamais aussi près du ruisseau. J’en étais à me demander si mes oreilles sensibles ne m’avaient pas joué un tour quand la créature sortit des buissons. Plutôt petite et trapue mais pas autant qu’un nain, elle ne semblait pas très à l’aise. Je la vis tourner un peu en rond, puis aller boire au ruisseau. Je me demandais si elle était capable de se noyer dans un cours aussi peu profond. J’étais tenté de la pousser juste pour me venger de la frayeur qu’elle m’avait faite mais finalement, je sifflais :
« -Vous n’êtes pas le bienvenu ici. »
La « chose » se retourna et me chercha vivement du regard mais j’étais toujours caché.
« -Où êtes-vous ?
-Pourquoi êtes-vous en ces lieux ?
-Je dois vous… emprunter un objet pour racheter ma liberté au seigneur Farador.
-Encore ce défi stupide pour les prisonniers ? Je croyais qu’il s’était un peu calmé Farador…
-Faut croire que non, vous me passez un objet ou je dois venir le chercher ?
-Tu es bien arrogante créature stupide, le défi ne sert qu’à vous faire éliminer ici comme des rats.
-Et par qui esprit de la forêt ? »
Il était vraiment si bête ? Patient, je lui expliquais, un peu exaspéré :
« -C’est un piège, tu percutes pas ? On vous envoie ici, je vous tue et on en parle plus. »
Il sembla réfléchir et pendant quelques secondes sa barbe fut agitée de tics. Il finit par rétorquer :
« -Dans ce cas je n’ai aucune raison de leur obéir, on va boire un coup chez toi ?
-Je n’offre pas le verre de l’amitié aux voleurs…
-Mais moi je m’excuse, ça ne te va pas ?
-Il va bien falloir… »
Je descendais de mon perchoir. Au moment où il vit mon visage, ses tics de concentration reprirent de plus belle :
« -Un humain ! Mais c’est pas vrai ! Je suis maudit ou quoi ?
-Je ne parle pas le gnomique…
-Désolé… »
Ce fut à ce moment là qu’on se regarda en tant qu’êtres égaux et non pas comme un loup regarde sa future proie.
« -Je t’emmène chez moi et on reparle de tout ça tranquillement, d’accord ?
-Mouais… »
Il était sceptique, je ne pouvais pas lui en vouloir, je lui avais annoncé que mon rôle était de le tuer. Ses appréhensions durèrent jusqu’à ce qu’on parvienne à ma cabane. L’intérieur, meublé confortablement d’un tapis, d’un lit, d’une table et de quelques chaises semblait inspirer au gnome un soupir de soulagement.
« -Tu croyais que je vivais dans quoi ? »
Il ne répondit pas, on ouvrit une bouteille et il me raconta son passé. Je le laissais parler, il semblait en avoir besoin. Nous allions dormir quand je sautais vers mon arc et mon carquois et j’armais une flèche que je tendais vers la porte. Un bruit terrible fit trembler la maison. Une bête s’évertuait dehors à vouloir entrer, je jetais un coup d’œil vers le gnome, déjà sous le lit…

Draan Deathbreaker :

Nous venons d’effectuer un retour dans le temps d’environ un an. Nous ne sommes plus avec nos deux amis qui viennent de voir la bâtisse trembler sur ses fondations mais nous nous trouvons dans une plaine plate comme ma main et glaciale comme une porte de cellule. Il n’y a pas grand-chose à voir si ce n’est une colonie étrange qui semble s’être installée là comme par erreur. Si nous nous approchons, nous entendons des violents échanges verbaux qui émanent d’une tente un peu à l’écart.À l’intérieur, un orc et une femme se disputent assez violemment :
« -Je refuse de garder à ma charge un demi-orc. J’ai une réputation à tenir au sein de la Horde.
-C’est ton fils ! Tu l’abandonnes au profit d’une bande d’abrutis ?
-C’est la Horde que tu viens d’insulter !
-Oui et alors ? On parle de ton fils !
-Je ne le garde pas, qu’il s’en aille et vive sa vie ce gamin ! »

La femme se mit à pleurer mais pas de chagrin mais de fureur :
« -C’EST TON FILS, SI TU N’EN VEUX PAS ! JE LE GARDE MOI ! »
Ce fut la dernière répartie lancée, ils sortirent et cherchèrent quelqu’un.
« -Peine perdue. Il est parti…
-Bon débarras ! »
De lourdes traces de pas s’éloignaient du camp pour ne jamais revenir…

Cette scène s’est déroulée l’hiver dernier. Depuis, un demi-orc a fait du chemin, rencontré de nombreuses autres races qui lui étaient inconnues. Partout il n’a été que sujet de moqueries ou railleries mesquines. Cette attitude générale l’a rendu hostile à toute forme de vie et il s’est replié sur lui-même. Il s’est débrouillé tant bien que mal pour survivre et il s’est même déniché une armure valable et un fléau meurtrier. Il a marché vers le sud-est plusieurs mois et maintenant il a atteint une forêt au climat doux et à la faune délicieuse et variée. Variée mais habituée à la chasse en forêt et pas le barbare. Il a une faim terrible et il allait perdre espoir quand il a aperçu une lueur à travers les troncs. Une cabane semble habitée…

« -Slurp ! »

Il se jeta sur la cabane dans l’espoir de percer une cloison. Peine perdue, il se dirigea vers la porte et mit tout son poids dessus. Elle s’ouvrit à la volée, il entra et vit un arc pointé sur lui…

Tous réunis :

Dwim s’était jeté sous le lit et moi je devais tenir en respect cette bête hideuse.
« -Ne bouge plus !
-J’ai faim, donnez-moi vos provisions !
-Va t’en rejoindre tes dégénérés de parents qui t’ont mis au monde, il n’y a rien pour toi ici ! »
Il ne semblait pas maîtriser ma langue à la perfection et il fronça légèrement ses soucils sur le mot « dégénéré ». Il reconnut néanmoins l’insulte :
« -Tu vas mourir ! »
Je l’ai cru un instant quand il sortit de son dos un fléau lourd de combat. Je ne dus mon salut qu’à l’intervention d’un gnome fort remonté. Il sortit de sa cachette et glissa entre les jambes de l’ennemi en lui assénant un coup de poing dans les parties sensibles :
« -Prends ça ! »
La réponse ne se fit pas attendre :
« -AAAAAAAAAARRRRRRRRRRRRGGGGGHHHHHHHH !!! »
Le demi-orc courut dans tous les sens et s’assit en tailleur, terrassé par la douleur :
« -Arrêtez c’est bon, je vous voulais pas de mal. »
Je n’en étais pas sûr mais j’optais pour la voie diplomatique :
« -Pourquoi nous as-tu attaqués ?
-J’ai faim merde !
-Il fallait le dire, redresse-toi et prends ça ! »
Je lui mettais dans ses mains une tranche de venaison qui cuisait au dessus du feu avec un morceau de pain et un peu de bière pour aider à faire passer. Il ne répondit pas et avala le tout goulûment. Nous discutâmes autour de plusieurs tranches de viande et il finit par me considérer comme un non nuisible ainsi que le gnome vers qui il nourrissait une plus grande méfiance (ses parties génitales toujours sensibles). Je proposais à mes deux nouvelles connaissances de me rejoindre demain en ville pour acheter équipements et armes et ils acceptèrent. Le gnome n’était pas très enclin à retourner là-bas mais je lui expliquais qu’il devait être considéré comme mort et qu’il ne risquait rien. Nous nous endormîmes lentement et le lendemain nous allâmes faire quelques emplettes. Nous étions à présent équipés et nous formions dès maintenant une équipe. Spéciale, certes…

Fin de l’introduction :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aty
Créateur d'inspiration
avatar

Nombre de messages : 1325
Age : 30
Prénom : Anthony
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   Mar 11 Sep - 17:22

Alors que le groupe plutôt atypique (je suis rasé alors aucun commentaire) d'aventuriers venait de faire des emplettes, une voix les interpella

Eh... Toi le petit... Reste là et ne bouge pas...

Dwyn reconnu rapidement, parmis les miliciens derrière eux, quelques uns des soldats qui l'avaient enfermés pour le larcin. Visiblement pas content de le revoir, ils avaient déjà les lames à la main, en bien grand nombre même pour les bras puissants du demi orc.

La fuite était la seule manière, fort peu honorable il faut le dire, de ne pas se faire saigner à l'ancienne. La poursuite dura peut-être bien 500m après les portes de la ville. Le gnome, plus lente de par ses petites jambes, menait un joli sprint, visiblement pas décidé à se faire démonter par la garde.

Lorsque les gardes lachèrent l'affaire, les 4 coureurs fuyards, s'arrêtèrent pour souffler avant de s'éloigner en marchant, certains se demandaient même encore pourquoi ils avaient courru, surement un réflèxe habituel devant la milice.

Continuant sur la route pour trouver un autre endroit, ils entendirent, venant de la foret, des bruits de courses surmontés par des sabots. Rapidement sortit de la forêt une bonne douzaine de gobelin en arme qui fondaient sur le groupe de 4. A première vue, même s'ils prenaient leur direction, ce n'était pas pour attaquer mais plus pour fuir le centaure qui venait d'aparraitre derrière eux en leur gueulant de ne plus revenir.

Il y eut une petite pause, lui les gob, voyant leur poursuivant, imposant par sa carrure, peut être la seule chose qui les a effrayé d'ailleurs, sortirent les lames et se mirent à courrir vers 4 aventuiers malchanceux.

_________________
"Cinq hommes sont face à une armée ennemie
-Sortez les armes nous allons nous en sortir
-comment peux-tu en être aussi sûr
-Nous sommes plusieurs alors que l'armée, elle, elle est seule"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nero XIII

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 25
Prénom : Olivier
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   Mer 12 Sep - 11:36

Je regardais brièvement par dessus mon épaule. Les miliciens s'étaient essoufflés et avaient abandonné la poursuite. Nous ralentîmes le pas et nous mîmes à marcher tranquillement. Le rythme cardiaque de mon coeur commençait à redescendre quand nous vîmes sortir de la forêt des silhouettes armées. Elles étaient nombreuses. Au début, elles ne firent que courir comme des dératées puis elles nous virent et là ce ne fut plus pareil. Je prenais mon arc et encochais une première flèche. Celle-là était prête à partir. Je regardais mes coéquipiers :

"-Draan et Thym, si ça vous dérange pas que je vous donne quelques ordres, vous prenez le gros des troupes en fonçant dans le tas. Dwim et moi on va effectuer quelques tirs, ça vous va?"

J'espérais qu'ils comprendraient que nous avions besoin d'un leader. Mais j'étais bien jeune...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanley

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 34
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   Mer 12 Sep - 15:34

Nous n'avions décidément pas de chance. Mon parcours? Prison-forêt-ville-limite reprison... Dès que je quittais une merde noire, c'était pour me replonger dans une autre encore plus profonde. Que voulez-vous, un gnome, c'est fait pour rester chez lui! J'étais en train de philosopher sur le rôle du destin quand une voix me tira de mes rêveries :

"-Draan et Thym, si ça vous dérange pas que je vous donne quelques ordres, vous prenez le gros des troupes en fonçant dans le tas. Dwim et moi on va effectuer quelques tirs, ça vous va?"

Mais qu'est-ce qu'il voulait lui encore? Crever lui suffisait pas? Fallait se battre aussi? D'un autre côté, se faire tuer par des gobelins...

"-J'vais vous défalquer face de gobelins merdeux!"

C'est bon, j'étais chaud.Je prépara mon arc. J'allais obéir à l'autre jeunôt. Pas le choix aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sixwood

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 28
Prénom : thomas
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   Mer 12 Sep - 18:59

J'étais en forme, je me sentais prêt à tout pour ne pas retourner dans mon "ancienne" vie. Pourquoi ces gobelins, pourquoi ce centaure ! et merde pourquoi ce groupe si pittoresque.
J'entendis Dorak, le rôdeur, sortir une flèche de son carquoi et bander son arc puis s'exclamer un truc du genre "Thim..ordres.....fonçant dans le tas..ça vous va?"
Ces gobelins et ce centaure faisaient un vacarme monstre. Du peu que j'ai pu récupérer des dires du jeune rôdeur, je sortis mon arme, mon si beau marteau, je ne l'avais pas utiliser mainte fois pourtant il y avait déjà la forme de ma main.
J'aperçus sur la droite du groupe de gobelins un qui semblait plus à l'aise, autant à la course qu'avec son arme. I
l était à moi celui je me répétais dans la tête, à moi.


"-Pas de problème Dorak!"
En prenant l'air, biensûr, d'avoir compris ses ordres.


Dernière édition par le Jeu 13 Sep - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aty
Créateur d'inspiration
avatar

Nombre de messages : 1325
Age : 30
Prénom : Anthony
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   Mer 12 Sep - 20:40

Alors que les gobelins semblaient se répartir sur les gob, Dwyn et Dorak profitèrent des quelques derniers mètres afin de décocher. Dwyn fit mouche en premier et aligna immédiatement le seul goblin qui semblait aller vers lui. Quant à Dorak, le resultat fut presque pareil, sa flèche atteignit sa cible mais ne la tua pas, même blessé, le gobelin, accopagné d'un second continua sa route vers Dorak.

Dans le même temps, le centaure attrapa une pair de bolas dans ses sacoche et l'envoya droit dans les pieds d'en goblinoïde, qui chuta lourdement.

Lorsque tout le monde arriva en combat, la répartition était ainsi, 4 gobelins affrontant le demi orc, 3 autre sur le guerrier, 2 sur le rodeur et le roublard tranquille dans son coin. le centaure galopait vers le tas.

les premiers coups fusèrent, Dorak prit un coup de morgenstern sur l'épaule mais rien d'inquiétant, son second assaillant ratant sa frappe

Le guerrier, lui donna immédiatement le ton, en frappant violement un gobelin de son lourd marteau, l'ennemi s'effondra au sol avec 3 fractures ouvertes des cotes.
Le demi orc, visiblement retarder par l'analyse de son cerveau et la rapidité de l'attaque n'avait pas encore prit par au combat bien que les 4 petites choses autour de lui s'activaient, d'ailleurs l'une d'entre elles donna un méchant coup dans le cuisse du grand truc vert, lui faisant mal mais pas assez pour que la mort ne s'approche.
Lorsque Dwyn décocha la seconde flèche, le tir traversa le tas sans pour autant trouver une cible.
Le guerrier ne s'en tira pas mal non plus, il ne fut éffleuré qu'une seule fois malgré trois ennemis, une simple égratignure pour le solide combattant.
Pour achever le tour des premiers coups, le rodeur transperça d'une seconde flèche un de ses adversaires, l'achevant, et celà, malgré la proximité de sa cible

_________________
"Cinq hommes sont face à une armée ennemie
-Sortez les armes nous allons nous en sortir
-comment peux-tu en être aussi sûr
-Nous sommes plusieurs alors que l'armée, elle, elle est seule"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N°16

avatar

Nombre de messages : 16
Age : 25
Prénom : César
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   Jeu 13 Sep - 11:00

Après une longue et périlleuse (pour mon cerveau :/) réflexion, je me décidais enfin à attenter a la vie des parasites m'entourant. Je dois admettre qu'à la vue de leur carrure peu massive, je ne fus pas inquiété et sortais mon fléau pour mettre à néant la faible menace qu'ils constituaient. Mais la venue du centaure m'inquiétait d'avantage, car il faisait a lui seul, fuir un groupe de gobelins que nous étions plusieurs à contrer dans l'espoir de s'en débarasser.


Dernière édition par le Dim 23 Sep - 20:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sixwood

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 28
Prénom : thomas
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   Jeu 13 Sep - 17:32

Une fois mon gobelin mis à terre, encore plein de rage et d'adrénaline, mon regard se dirigea vers le centaure qui n'était plus très loin à présent, puis sur les 3 autres créatures hideuses qui m'entouraient.

"-Dwyn, Dorak !! Le centaure, merde, LE CENTAURE arrive à la charge !


J'espérais qu'ils comprendraient ce que je voulais dire, il fallait absolument mettre à terre ce monstre avant qu'il nous déblaye tous comme de vulgaire quilles...
Je ressortit mon marteau, sanglant, puis je le serras aussi fort que je pus puis je m'apprétas à frapper à mort un des malchanceux qui m'entouraient.


Dernière édition par le Jeu 13 Sep - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nero XIII

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 25
Prénom : Olivier
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   Jeu 13 Sep - 18:10

Le morgenstern que maniait mon ennemi s'était enfoncé dans la partie métallique qui protégeait mon épaule. J'avais plus été surpris que blessé mais se faire atteindre par un gobelin était... vexant! Il était tout seul face à moi mais un peu trop proche pour mon arc. Je dégainais mon épée courte et lui sifflais :

"-Ta vie s'arrête ici... coupée par le fil de ma lame!"

J'aimais bien m'écarter des habituels "crève" que d'autres guerriers hurlaient à tout bout de champs. Avais-je l'envie intime de me démarquer des autres? Mon ennemi ne comprenait pas mon soudain arrêt. Il n'avait pas dû comprendre ce que j'avais dit plus tôt car il se remit à combattre farouchement peu après. Quelle vie avait-il eue? Rapines et batailles sûrement. Je levais mon épée avec ma main droite et mon bouclier avec ma main gauche. Son morgenstern était dérisoire... Le pauvre!

"-Fuis tant que tu le peux encore!"

Puis une voix puissante perça :

"-Dwyn, Dorak! Le centaure! Merde! LE CENTAURE arrive à la charge!"

Je répondais très vite :

"-Il est avec nous! Je crois..."


Dernière édition par le Ven 14 Sep - 6:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanley

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 34
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   Jeu 13 Sep - 18:28

Je constata enfin l'éfficacité de mon arc, j'étais assez content de moi et un leger souris ce fit sentir sur mon visage.J'analysa la situation de mes frères d'armes,mais une voix m'interpela pendant mon observation :

"-Dwyn, Dorak !! Le centaure, merde, LE CENTAURE arrive à la charge ! "
*Ce foutu thym qui essaie de me donner des ordres...,cela dit, il a pas tort je crois que je devrais l'écouter*

Je rangea mon arme car la situation avait changé,je fis une petite reflexion sur cette immense centaure (rapellons-le pour un gnome les centaures sont de très grandes créatures)et il me vint l'idée lumiseuse de ne pas l'attaquer de front mais plutot t'aider le demi orc qui n'avait pas l'air d'avoir besoin d'aide après tout un geurrier en plus n'été pas de refus dans cette situation.

"-Draan, tu es blessé même si je sais que tu survivra sans probléme a tes assaillants.Il nous restera cette immense centaure et nous aurons surement besoin de ta force pour le battre.J'arrive..."
Je brandit mon épée et alla dans sa direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aty
Créateur d'inspiration
avatar

Nombre de messages : 1325
Age : 30
Prénom : Anthony
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   Ven 14 Sep - 13:50

Maintenant, tout le monde était avec une lame, ou du moins une arme de corps à corps à la main, le combat faisait rage.

L'ennemi du rodeur tenta sa chance mais echoua de peu d'entailler son adversaire.
Le Guerrier lui, continuait sur sa lancer, la marteau toucha et biensur broya sa cible, encore un de moins sur lui.
Le demi orc, digne des bourrins de sa race, arracha un morceau de la tête d'un gobelin lorsque son fléau vint la percuter.
Entachant un peu la réussite des deux combattants, le gnome arriva et manqua sa cible de loin, visiblement, un petit lag chez le petit homme, oubliant que son ennemi pouvait aussi esquiver le coup.
Le demi Orc se voyait offrir une résistance farouche, les trois gobelins lui faisant encore face essayaient de trouver la faille, mais seulement un seul d'entre eux y parvint, tappant la cuisse du géant vert, le coup n'était pas bien violent mais additionné avec le précédent, le barbare commençait à ressentir la douleur.
Le guerrier aurait pu se tuer en riant, voyant ses deux adversaires tenter de l'attaquer, non seulement ceux-i étaient loin de faire le poid, a vrai dire je ne suis même pas que ce soit des vraies attaques, mais l'un d'entre eux se ramassa la gueule au sol, n'oubliant pas de temponé son coéquipier à coup de morgenstern.
Le rodeur, visiblement moins habille à l'épée qu'à l'ar frotte son gobelin mais ne parvint pas à le couper en rondelle, un prochaine fois surement.

Pour finir, le demi-orc fut certainement rassuré de voir que la charge du centaure ne lui était pas destinée, en effet, le demi équidé se cabra et décocha un coup de sabot sur un gob, lui arrachant presque une épaule. Il va de soit que le petit ne le supporta pas

_________________
"Cinq hommes sont face à une armée ennemie
-Sortez les armes nous allons nous en sortir
-comment peux-tu en être aussi sûr
-Nous sommes plusieurs alors que l'armée, elle, elle est seule"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sixwood

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 28
Prénom : thomas
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   Ven 14 Sep - 14:44

Encore le sourire aux lèvres du spectacle offert pas mes deux gobelins, je profitas de ce moment pour en pulvériser un des deux.
J'avais le choix entre un blessé et un à terre, un coup traître, certes, mais j'en avait rien à foutre.


J'interpella alors Dorak
"Peut-être avais tu raison, si ça se trouve il est avec nous.."

Je ne savais pas pourquoi j'avais dis ça, peut-être pour rassurer tout le monde.
L'ennemi de nos ennemis est notre ami... enfin j'espère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nero XIII

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 25
Prénom : Olivier
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   Ven 14 Sep - 18:26

Nous étions bien partis pour emporter une victoire écrasante. Dwim avait abattu le gobelin qui l'avait brièvement menacé et maintenant il s'acharnait à aider Draan pour abattre le gros des gobelinoïdes qui subsistait. Thym maîtrisait très bien son marteau de guerre et il abattait ses ennemis les uns après les autres. Le centaure tirait des flèches précises et sournoises qui ne laissent guère de chance à la cible. Puis il y avait une sorte d'exception. Moi! J'avais tué un gobelin avec deux flèches et l'autre m'avait un peu amoché l'épaule. J'avais rangé mon arc long et j'avais dégainais mon épée à deux mains. Au début du combat, je me battais avec une épée courte et un écu en acier mais ceux-ci m'avaient déçu et je les avais abandonnés au profit de cette épée à deux mains qui tranchait bien mieux. J'avais quelques compétences avec mon arc et même si cette épée n'était pas si différente des autres, je ne la maniais pas comme un guerrier né. Le gobelin au morgenstern sanglant, me regardait de ses petits yeux vitreux. J'étais forcé de le tuer, c'était lui ou moi... Tout à l'heure, j'en avais criblé un autre de flèches mais de loin. Là je voyais les yeux et le regard déterminé de mon ennemi. Les autres ne semblaient pas avoir autant d'états d'âme que moi. Avec le temps et au fil des escarmouches, je tuais de manière de plus en plus mécanique mais à chaque fois, une infime partie de ma conscience me chuchotait que ce n'était pas la solution. Je décidais d'arrêter de me triturer l'esprit, le moyen le plus simple? Tuer l'autre...
L'épée tendue, j'espérais que ce serait le dernier assaut. Du coin de l'oeil, je regardais le gobelin avec les bolas aux pieds. S'il se relevait et m'attaquait, j'étais mal car lui était encore en pleine forme!


"-Thym! Si tu as fini avec les tiens avant moi, occupe-toi de celui qui gigote par terre mais ne le tue pas! Assomme-le juste du plat de ton marteau!"

Thym avait l'air intelligent ou du moins un peu plus sujets aux réfléxions que les autres. J'espérais qu'il pouvait se contrôler. Apparemment, c'était le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aty
Créateur d'inspiration
avatar

Nombre de messages : 1325
Age : 30
Prénom : Anthony
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   Ven 14 Sep - 23:51

Les coups suivants, diminuèrent de précision, peut-être un peu de fatigue dans les deux camps. En tout cas, seul le demi orc s'illustra en tuant de nouveau de gobelin, c'était le festival de la sauvagerie. En ce qui concerne le rodeur et le guerrier, le calme plat, aucun mort pour eux. Le rodeur lui, prit encore un coup mais toujours rien d'allarmant pour lui visiblement.
En ce qui concerne le roublard, malgré une première tentative échouée, il se retourna et parvint à achever, le gobelin blessé qui combattait Thym.
pour se qui concernait les ennemis, hormis celui blessant le rodeur, aucun d'entre eux ne parvint à blesser les aventuriers malchanceux.

Quant au centaure, il avait tenté de protéger Dorak en génant son adversaire de ses bras, sans réussite, alors il l'allongea d'un violent double coup de poing au visage. Alors qu'un gobelin était encore debout et que le retardataire venait de se liberer des bolas pour fuir, le centaure se baissa pour apporter les premiers soins à celui qu'il venait d'alligner

_________________
"Cinq hommes sont face à une armée ennemie
-Sortez les armes nous allons nous en sortir
-comment peux-tu en être aussi sûr
-Nous sommes plusieurs alors que l'armée, elle, elle est seule"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nero XIII

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 25
Prénom : Olivier
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   Sam 15 Sep - 8:39

Ma gorge me brûlait et ma vue commençait à se brouiller. Nous avions combattu sur une durée relativement courte mais d'une manière très intensive pour des débutants. Il ne me restait qu'un ennemi. Je m'apprêtais à lui porter un coup fatal quand le centaure fit de grands gestes et flanqua au gobelin deux coups de poings bien placés. Mon adversaire s'écroula lourdement en arrière. Il ne restait plus beaucoup de gobelins droits sur leurs jambes quand je regardais autour de moi. L'un prenait la fuite, l'autre était exténué et n'allait pas tarder à rendre l'âme. Je jetais un rapide coup d'oeil au centaure qui soignait le gobelin!

"-Mais ça va pas ou quoi! Donne-lui un fortifiant tant qu'à faire!"

D'un autre côté, j'avais escompté capturer l'autre aux bolas, pourquoi ne pas modifier légèrement mon objectif?

"-Bon okay, maintiens-le en vie mais pas trop hein?"

Je me baissais et poussais de côté le morgenstern. On était jamais trop prudent! J'écartais non sans mal le centaure de côté et je me plaçais au dessus du prisonnier.

"-Tu peux vivre encore quelques années si tu coopères. Tu n'as qu'à me dire pourquoi vous nous avez attaqués."

Il était complètement sonné. J'allais chercher les bolas qui trainaient et je les enroulais autour de ses pieds. Je lui fouillais les poches. Qu'y trouvais-je?


Dernière édition par le Sam 15 Sep - 10:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanley

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 34
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   Sam 15 Sep - 9:09

Je repris mes esprits et malgrès tout essaya aussi par la même occasion de retrouver mon calme ce qui été assez dur vu la bataille intense.Je regarda autout de moi et je vis des gobelins sans vies,j'étais fier d'avoir participer a ce carnage.Mes yeux se tourna vers tous ces corps ananimés je n'avais qu'une envie les fouillés ce que je fit.Je vis le rodeur qui ligota les pied d'un gobelin.

"Dorak que fais-tu le gobelin ne vas pas s'enfuir de si tôt tu a le temps...Il est assomé est un centaure et a côté de lui au pire des cas il se releve et se rendort aussi tôt."


Dernière édition par le Mer 10 Oct - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sixwood

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 28
Prénom : thomas
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   Sam 15 Sep - 16:35

Le morgenstern de mon ennemi fut dangereux mais pas pour moi. Il siffla dans les airs et s'abattit dans un craquement sur la face de son coéquipier. L'un tomba, raide et mort, l'autre surpris d'avoir glissé. Devais-je abattre un ennemi au sol? Hummm... Réflexion faite, oui. Je regardais Dorak qui menait une sorte d'interrogatoire sur un gobelin blessé. Ce dernier était évanoui et ne risquait pas de répondre. Dorak abandonna et préfèra lui faire les poches comme le gnome. Gnome qui d'ailleurs fouillait des cadavres que J'avais abattus. Il fallait pas qu'il commence à se croire trop bon lui. Il verrait cette nuit. Un petit sourire salace s'étala sur mon visage. Elle était belle l'équipe! Je regardais mon pitoyable adversaire. Il méritait de mourir. Je levais haut mon marteau pour le finir. J'allais abaisser mon bras quand je vis l'autre gobelin en train de fuir.

"-Hey le canasson! Tu peux rattraper l'autre? Merci!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aty
Créateur d'inspiration
avatar

Nombre de messages : 1325
Age : 30
Prénom : Anthony
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   Sam 15 Sep - 19:32

Malgré leur supériorité numérique, la troupe d'aventurier avait du mal à tuer le dernier gobelin, Don et Thym avait raté leur coup pendant que les deux autres fouillaient des corps.
Le gobelin profite de cette probable dernière chance pour frapper le guerrier et y parvint, lui faisant relativement mal.

quand au moine, il ne bougea pas à la poursuite du fuyard, l'appelation du speudo guerrier lui avait particulièrement déplue.

Alors que le demi orc fini par tuer le gobelin, le dernier debout, fuyant s'engageait dans la forêt, ne laissant que peu de temps à Dwyn et Dorak pour prendre leurs arcs et l'abattre avant de le perdre de vue dans les bois.

D'ailleurs, le dernier coup de fléau du barbare était digne des anthologie, l'arme s'enfonçant dans le flan gauche et se déplaça loin au delà de la colonne vertébrale, aspergeant, les deux personnes de sang.

_________________
"Cinq hommes sont face à une armée ennemie
-Sortez les armes nous allons nous en sortir
-comment peux-tu en être aussi sûr
-Nous sommes plusieurs alors que l'armée, elle, elle est seule"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nero XIII

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 25
Prénom : Olivier
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   Dim 16 Sep - 8:05

J'étais en train de parlementer avec le centaure à propos de ce qu'avait dit Thim.

"-C'était un mercenaire avant! Tu vas pas te vexer pour si peu? Il le regrette j'en suis sûr!"

Je glissais un regard au guerrier qui n'en avait rien à faire de l'attitude du demi-équidé. Il ne m'arrangeait pas la tâche celui-là!

"-D'ailleurs, tu n'as pas dit un seul mot! Tu me comprends non?"

Le fuyard avait presque atteint la forêt. Je devais vraiment faire preuve de persuasion.

"-Il va alerter ses équipiers, signaler notre position, ils vont nous tendre une embuscade et toi tu ne réagis pas à cause de ton amour-propre! Si c'est le cas, tu ne vaux alors vraiment pas plus qu'une monture!"

Il était froissé et là je l'avais concassé. Je glissais ma main vers mon épée, un combat était peu probable mais je n'étais tout de même pas rassuré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aty
Créateur d'inspiration
avatar

Nombre de messages : 1325
Age : 30
Prénom : Anthony
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   Dim 16 Sep - 11:35

Voyant le rodeur poser la main sur son épée

Jolie preuve de courage, ça ne vous servira à rien

Pour ce qui est du gobelin, j'espère bien qu'il ira rejoindre ses amis, ça fait quelques jours déjà que je cherche leur campement. Conseillez à votre ami de mieux tenir sa langue, je ne suis pas un vulgaire gobelin

_________________
"Cinq hommes sont face à une armée ennemie
-Sortez les armes nous allons nous en sortir
-comment peux-tu en être aussi sûr
-Nous sommes plusieurs alors que l'armée, elle, elle est seule"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sixwood

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 28
Prénom : thomas
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   Dim 16 Sep - 17:45

Enfin c'est terminé... on entendait encore résonner les pas du dernier gobelin qui s'enfonçait dans la forêt.
Je regardais d'un oeil Dorak, la main sur son épée, et le centaure, qui ne s'était toujours pas décidé à poursuivre le gobelin.
Fatigué, j'abandonna mon idée de le suivre, et me résigna à faire comme la majorité du groupe, fouiller les corps gisant au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nero XIII

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 25
Prénom : Olivier
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   Mar 18 Sep - 18:44

Tout le monde s'évertuait à fouiller les cadavres des gobelins. J'avais fouillé le mien, et je n'étais pas un détrousseur. Le centaure semblait vouloir suivre le gobelin immédiatement. Je lui tapotais la croupe.

"-Je sais que y'en a là-dessous mais nous on doit se reposer. Tu connais un petit renfoncement de terrain où tentes et feux passeront inaperçus? La nuit va tomber et nous on est crevés. On se ressource, on revient ici demain une fois bien reposés et on suit la piste de l'autre gland."

J'avais trouvé des choses intéressantes sur le gobelin mais rien de bien exceptionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aty
Créateur d'inspiration
avatar

Nombre de messages : 1325
Age : 30
Prénom : Anthony
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   Mar 18 Sep - 20:23

Fouillant les corps, les aventuriers trouvèrent, en dehors des armes et armures de chaque gobelin, une somme de 200 pièces d'argent et 19 pièces d'or.

Le moine se tourna vers le rodeur


En suivant cette route vous trouverez une ville, nous trouverez surement un endroit ou vous reposer

_________________
"Cinq hommes sont face à une armée ennemie
-Sortez les armes nous allons nous en sortir
-comment peux-tu en être aussi sûr
-Nous sommes plusieurs alors que l'armée, elle, elle est seule"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nero XIII

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 25
Prénom : Olivier
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   Jeu 20 Sep - 5:33

Citation :
En suivant cette route, vous trouverez une ville, vous trouverez sûrement un endroit où vous reposer.

Apparemment, il ne comptait pas rester avec nous. Je comprenais qu'une chambre pour centaure devait être étrangement meublée mais de là à ne pas nous accompagner.

"-Vous êtes sûr de ne pas vouloir venir? On exclut la chambre mais on trouvera bien une... établ... non! Une grange!"

Pour un motif inconnu, sa présence me gênait un peu. Il avait prouvé qu'il était notre allié et ce n'était pas sa force physique que je craignais. Il dégageait une aura particulière. J'avais l'impression qu'il savait tout de nous et que quand le guerrier l'avait insulté, il n'avait pas été surpris. Je rajoutais par dessus.

"-Oubliez la ville de toute façon, le gnome là-bas est recherché et moi et le demi pareil. Le guerrier est considéré comme déserteur. Beau groupe hein?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aty
Créateur d'inspiration
avatar

Nombre de messages : 1325
Age : 30
Prénom : Anthony
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   Jeu 20 Sep - 16:38

Apprenant que les 4 "hommes"étaient recherchés, le centaure tiqua un peu

Les lois sont faites pour être respectée...

Il se retint de prononcer la suite qu'il garda pour lui

Qu'ils n'enfrègnent pas les miennes

Je ne suis pas du genre à dormir à l'étable, la forêt est une bon abri

_________________
"Cinq hommes sont face à une armée ennemie
-Sortez les armes nous allons nous en sortir
-comment peux-tu en être aussi sûr
-Nous sommes plusieurs alors que l'armée, elle, elle est seule"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Donjon et Dragon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Donjon et Dragon
Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Donjon et dragon
» Nouvelle partie de Donjon & Dragons 3.5
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» Donjons et dragons : figurines sur plateau lumineux
» D&D The movie 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of RP :: Univers :: Donjon et Dragon :: Histoire-
Sauter vers: