Jeux de rôle
 
Accueil  FAQ  Rechercher  S'enregistrer  Membres  Groupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pigendan [Ayaro]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aty
Créateur d'inspiration
avatar

Nombre de messages : 1325
Age : 30
Prénom : Anthony
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Pigendan [Ayaro]   Ven 6 Avr - 23:34

Nom du personnage : Pigendan, Ayaro de son prénom

Lieu de naissance : Dans l’Est de l’Arnor

Race : Humain, peuple des dunédains

Sexe : Homme

Taille : 1m58

Poids : 60kg

Age 76ans

Langue(s) parlée(s) : Commun

Description physique : Tout petit pour un homme, ce n’est pas une masse de muscle, il a le visage assez pointu, les yeux noirs et un bouc.
En ce qui concerne ses vêtements, il porte de longues bottes, un pantalon épais et un haut chaud. Il porte par dessus une longue cape marrons très clair, voire beige, d’un côté, verte foncée de l’autre, abîmée vers le bas par des années de marches. Un capuchon gardait son visage dans l’ombre, on ne lui voyait que le menton.

Caractère : Assez sombre, il n’a pas un caractère facile

Aptitude principale : Archer

Aptitude secondaire : Bourrin de base

Don: grande connaissance de la nature

Classe : Rôdeur

Armes : Arc et deux épées courtes fixées aux cuisses.

signe particulier : Toxicomane et totalement dépendant.

défaut: drogué


Histoire du personnage :

Son enfance
Ayaro est né dans l’Est de l’Arnor, en 2943 du 3ème age. Il est l’un des descendant du peuple de Numénor, un Dunedain, doté d’une longue vie. Sa famille vivait en nomade dans un groupe d’une trentaine de personne. Sa naissance appartenant à une époque déjà placée sous le signe du retour de Sauron, il apprend dès son plus jeune age, à manier les armes. Trouvant que se retrouver au corps à corps est un risque inutile si l’on sait manier un arc, il se spécialise très rapidement dans ce domaine.

C’est à deux jours de vol de nazgul, au nord des mines de la moria que son destin bascula. Son clan tomba dans une embuscade, lui et son frère, Amlaïl, comme à leur habitude pendant un combat, prirent leurs arcs et se postèrent sur les hauteurs. Mais tout ne se passa pas comme prévu et ils finirent acculé aux bords de la falaise, avec en dessous d’eux, à une trentaine de mètres au moins, le fleuve Rhimdath. Alors que leur chance de survie était a peu près aussi élevé que de trouver une flaque d’eau au proche Harad, ils parvinrent tous les deux à survivre à la chute.

Au Gondor

Ayaro et son frère furent rejetés sur les rives du rhimdath, de nombreux kilomètres plus loin. Dès leur, il savait qu’ils leur serait quasiment impossible de retrouver les leurs qui les pensaient morts de toute façon. Ils décidèrent donc de continuer leur route tous les deux. Leur direction ne fut pas difficile à choisir, lorsque l’on a la forêt noir à l’Est, les monts d’Angmar au nord et les montagnes qui ont failli nous tuer à l’Ouest, on opte assez rapidement pour le sud. Donc durant de longs moins tirant sur quelques années, les deux dunedains longèrent les rives du Rhimdath puis l’Anduin. Ils finirent en toute logique à Osgiliath, ville portuaire du Gondor et premier rempart des hommes face aux armées du Mordor. Las de leurs marches interminables et hostiles les deux hommes s’engagent dans l’armée Gondorienne.

C’est là qu’ils firent la rencontre d’un certain Thorongil, Capitaine de la Garde du Gondor, sous les ordres d’Ecthelion. Cette homme n’était autre que celui que beaucoup allaient connaître des années plus tard sous le nom de Grand Pas. Tout se déroula bien pendant une longue période, même pour Amlaïl qui, sous ordre de Thorongil, dû quitter son arc pour une épée longue et un bouclier.

Enfin tout ce déroula bien jusqu’à La bataille de trop. Alors que le bataillon des deux frères allaient combattre une nouvelle troupe orque, le champ de bataille ne se prêtait vraiment pas à l’envoi d’archers, il y avait beaucoup de vent qui provoquait une tempête de sable. La visibilité était très réduite mais sous le nombre de l’ennemi, l’ordre fut donné de tirer. Dès la deuxième salve, Amlaïl tomba… sous le tir de son propre frère.

Sombre vie

C’est avec de la haine envers Thorongil mais bien pire encore contre les orques qu’Ayaro quitta le Gondor après avoir enterré son frère dans les monts d’Amon Din. Cependant, la personne qu’il détestait le plus, n’était pas celui qui avait ordonné l’attaque et non plus ceux qu’ils devaient attaquer mais bien le meurtrier, c’est contre lui que sa rage se tournait. Il entra dans une phase autodestructrice mais sans jamais risquer de mourir, il marchait nuit et jour dans les montagnes sans manger si dormir, ses pensées étaient envahies par la mort de son frère. Il traquait autant qu’il pouvait les armées du Mordor faisant parfois de véritable massacre. Il était facile de suivre sa trace, sur les champs de combat était visible l’inscription Amlaïl dans la terre ou sur la roche.

Plus le temps passait et plus il devenait sombre, il laissait de nombreux morts derrière lui. Sa chute était double à cause de la drogue qu’il prenait pour oublier tout, se vider l’esprit, chaque dose le rendait de plus en plus dépendant. Il en était même arriver à produire de la drogue à partir de n’importe quelle plante, tout ce qui pouvait le faire planer était le bienvenu.

Rédemption

Après près de quarante ans à parcourir les montagne des terres du milieu, Ayaro fini par oublier ce qu’il s’était passer, sa mémoire était presque totalement détruite, il lui semblait avoir toujours vécu dans les montagnes à pourchasser des orques et des gobelins. Sur un coup de tête, il décida de tout arrêter, lui qui n’avait vu personne depuis des années, se cachant de la vue de tous, décida de revenir à la civilisation.

Il était perçu comme un rôdeur aux yeux de tous, et portait le nom de Pigendan, venant du Sindaral Pigen (petit) et Adan (homme). Son allure faisait souvent peur et généralement, on changeait de rue lorsqu’on le croisait la nuit dehors.

Il fut très surpris lorsqu’un messager lui remit une lettre de la main du Roi du Gondor lui demandant de se rendre à Minas Tirith. Sans vraiment se demander comment il le connaissait et comment il l’avait retrouvé, Ayaro se mit en route à l’appel du roi

_________________
"Cinq hommes sont face à une armée ennemie
-Sortez les armes nous allons nous en sortir
-comment peux-tu en être aussi sûr
-Nous sommes plusieurs alors que l'armée, elle, elle est seule"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aty
Créateur d'inspiration
avatar

Nombre de messages : 1325
Age : 30
Prénom : Anthony
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Pigendan [Ayaro]   Ven 6 Avr - 23:35


_________________
"Cinq hommes sont face à une armée ennemie
-Sortez les armes nous allons nous en sortir
-comment peux-tu en être aussi sûr
-Nous sommes plusieurs alors que l'armée, elle, elle est seule"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aty
Créateur d'inspiration
avatar

Nombre de messages : 1325
Age : 30
Prénom : Anthony
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Pigendan [Ayaro]   Ven 6 Avr - 23:36

Tout d'abord un gros clin d'oeil à mon argoronichou à qui autant de référence de Tolkien devraient faire plaisir
pour les autres, désolé, vous devez avoir comprit le gros de l'histoire lol

et un merci à Laura pour la forme de la présentation :d

_________________
"Cinq hommes sont face à une armée ennemie
-Sortez les armes nous allons nous en sortir
-comment peux-tu en être aussi sûr
-Nous sommes plusieurs alors que l'armée, elle, elle est seule"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pigendan [Ayaro]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pigendan [Ayaro]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of RP :: Histoire unique :: Au fond du Mordor :: Personnages-
Sauter vers: